19 ΟΚΤΩΒΡΗ 2022

Notre camarade Andreas Vogiatzoglou a perdu le combat pour la vie

Avec profond sentiment de douleur nous annonçons qu’aujourd’hui notre camarade Andreas Vogiatzoglou, depuis 2010 secrétaire du Comité Directif du Parti Communiste de Grèce (marxiste-léniniste) - PCG (m-l), a perdu le combat pour la vie. Depuis environ un an et demi notre camarade Andreas a mené la lutte contre le cancer qui l’a frappé pour la seconde fois après les années 2000, le cancer qui, malgré son courageux combat, l’a finalement vaincu.

Né en 1955 à Alexandrie, Égypte, il est arrivé à Athènes à l’âge de 8 ans, et depuis son plus jeune âge il est entré en contact, fut inspiré et s’est lié aux idées communistes révolutionnaires, au cours d’une époque de changements majeurs et critiques au sein du mouvement communiste. Inspiré par ces idées il a prit part au soulèvement de Novembre 1973 à Athènes, et l’année suivante, dès son inscription à la Faculté de Génie Chimique de Salonique, il est déjà engagé dans le mouvement marxiste-léniniste, assumant le poste de responsable de la Formation Syndicale Progressiste d’Étudiants (PPSP) de sa fac. À l’occasion du premier Congrès de la PPSP il est élu au Conseil Central et, en même temps, il devient membre du PCG (m-l). Durant les années initiales, très mouvementées, du retour de la démocratie en Grèce, grâce à son attitude d’avant-garde et à son action dans tous les fronts et sur toutes les questions, il apparaît à Salonique comme un cadre politique de première ligne. Il participe au 2ème Congrès du PCG (m-l) au mois de Mars 1981, où il mène des combats contre la mentalité dominante de résignation. Dès la fin de son service militaire il s’engage dans la lutte pour la reconstruction du PCG (m-l) et, à la deuxième Conférence, en 1983, il est élu au Comité Directif de l’Organisation.

Dans tout son parcours depuis lors jusque à aujourd’hui sa contribution comme guide a été décisive pour le chemin parcouru par l’Organisation, dans ses choix et analyses qui ont laissé une empreinte et un précieux héritage au mouvement populaire, aux aspirations du peuple. De son poste de secrétaire du Comité Directif du PCG (m-l), où il est élu pour la première fois à la 7ème Conférence en 2010, il joue un rôle primordial dans le cadre de la définition des buts recherchés et des luttes au sein du mouvement, afin de trouver des réponses de combat qui offrent une perspective aux intérêts de la classe ouvrière et du peuple. Cet esprit de combat et cette tendance avangardiste qui l’ont caractérisé ont perduré jusqu’à quelques mois avant sa mort, avec sa participation active et décisive à la vie du parti.

Pendant toute sa vie, notre camarade Andreas a été indomptable, combatif, avangardiste. En aucun cas il ne se résignait aux limitations imposées à chaque stade à la construction et le développement de l’Organisation, de la lutte des masses, du mouvement populaire. Il recherchait toujours les conditions qui mèneraient à l’élargissement de ces limitations, à l’élargissement des possibilités combatives et révolutionnaires des masses. Caractérisé par sa franchise et son esprit tempétueux, insistant et résolu, par son style populaire et infatigable, ennemi de la routine et par lui même source de vitalité et de force, il fut une force propulsive, une source d’inspiration et de devoirs pour tous. Pour les membres et les cadres de notre Organisation. Pour les membres et cadres des organisations de gauche extra-parlementaire, en face desquelles il adoptait une attitude de camaraderie et d’exigence dans le cadre de l’action commune qui produit des résultats pour le mouvement et la lutte des masses. Pour toutes ces raisons il avait conquis l’estime et le respect au sein du plus large potentiel combatif du mouvement. Pour toutes ces raisons, et grâce à son engagement combatif aux luttes menées dans son quartier et dans l’ensemble de la région d’Athènes, il avait conquis l’amour et l’estime des gens du peuple. Faisant preuve de pareille énergie et anxiété, il se souciait, guidait et aidait au développement de nos relations de camaraderie avec le Parti Communiste de Turquie (marxiste-léniniste) - TKP/ML, mais aussi avec toutes les forces combatives et révolutionnaires de notre région et du monde, tout en mettant en avant dans sa pensée la nécessité de la solidarité internationaliste, de l’ amitié, de la lutte commune des peuples.

Notre camarade Andreas, sa contribution, ses forces inépuisables et ses possibilités, ne peuvent pas se contenir dans un simple communiqué sur sa mort. Malgré le fait que nous avions pleine connaissance de la grave détérioration de son état de santé les derniers mois, nous ne pouvons pas croire que « le requin qui nous guide s’est endormi ! » Vu les conditions actuelles que doivent affronter les peuples du monde et notre propre peuple, la perte de notre camarade devient encore plus douloureuse, puisque un caractère comme celui d’Andreas Vogiatzoglou, le caractère d’un communiste révolutionnaire obstiné et infatigable d’avant-garde, pose l’exigence de résister contre ces conditions!

Nous avons donc toutes les raisons d’honorer Andreas Vogiatzoglou et sa contribution à la cause du peuple, au souci de la lutte pour la construction du mouvement communiste révolutionnaire qui se révèle comme une exigence à l’époque où nous vivons. Nous avons toutes le raisons de poursuivre de façon plus décisive notre lutte, inspirés par son héritage.

Nous adressons nos plus sincères condoléances et exprimons notre plus vive solidarité à la compagne de sa vie et notre camarade Rena et à sa fille Dimitra, qui ont lutté et son restées à son côté pendant cette période difficile.

Les obsèques civiles seront célébrées le samedi 22 Octobre, à 12 heures 30, au cimetière d’Agioi Anargyroi (banlieue d’Athènes).

À Athènes le 18-10-2022

Le Comité Directif  du Parti Communiste de Grèce (marxiste-léniniste)

PCG (m-l)

Αναζήτηση
Κανάλι στο YouTube
Κατηγορίες
Βιβλιοπωλείο-Καφέ

Γραβιάς 10-12 - Εξάρχεια
Τηλ. 210-3303348
E-mail: ett.books@yahoo.com
https://ektostonteixon.gr